Tout notre équipement est homologué CE
Posted in: Gens

Training Day : Leçons dans le Désert

Training Day: Lessons in the Desert
Vaincre la Chaleur tout en regardant la Peur en Face
Si vous avez suivi notre série de quatre épisodes Chasseurs de Lumière, alors nul doute que la BMW G/S refroidie par air customisée rouge et blanche vous dit quelque chose. Au départ, l'ambassadeur REV'IT! aux multiples talents Gregor Halenda avait invité le préparateur et photographe Matias Corea à se joindre au groupe de Chasseurs de Lumière. Matias est le fondateur de Myth Motors et le créateur de cette R80G/S accrocheuse.

Toutefois, Matias avait dû renoncer à cette aventure à la dernière minute et faire appel à un remplaçant suite à une cheville cassée juste avant son départ en quête de « l'heure magique » avec Gregor et les autres.

Heureusement, parmi ses nombreux talents, Gregor est aussi un professeur de pilotage tout-terrain confirmé, qui a accepté de relever le défi de redonner confiance à Matias après sa période de guérison. Une virée idéale et une nouvelle aventure passionnante dans la chaleur désertique de la frontière sauvage et désolée entre la Californie et l'Arizona.

Texte Gregor HalendaL'Homme face au Sable

Matias était nerveux. Il ne voulait pas me regarder dans les yeux, mais je pouvais sentir sa peur. La peur du sable. Le sable est le mal incarné. Un diable qui vous pompe la puissance, l'énergie, la traction et l'enthousiasme. Quelle meilleure façon d'affronter sa peur qu'une leçon particulière dans la chaleur du désert d'Arizona ?

Il suffit d'affronter ses peurs pour les dominer. Mais pour Matias, qui se remet d'une cheville cassée l'été dernier, la peur était peut-être ancrée un peu plus profondément. Donc, revenons sur cette cheville cassée.

Brisé mais pas Découragé

Matias s'est brisé la cheville la veille de notre départ supposé pour une aventure épique à travers l’État d'Oregon. Cela a non seulement entamé sa confiance, mais cela l'a aussi empêché de rouler pendant des mois.

Pas du genre à se décourager, il s'est remis et a suggéré que je lui donne une leçon particulière. J'enseigne la pratique enduro et cela offrait le bon prétexte pour rejoindre un endroit chaud et reconstruire cette confiance qu'il avait perdue.

S'Échauffer dans le Désert

Après avoir imaginé le Mexique ou la Californie, nous nous sommes finalement installés à Yuma, dans l'Arizona ; un lieu qui offre la meilleure variété de paysages pour préparer Matias à son prochain voyage en Afrique. REV'IT! nous a envoyé deux prototypes de tenues Cayenne 2 pour les mettre à l'épreuve dans la chaleur brûlante de ce vaste désert. Âpre, désolée, avec des températures matinales proches de 0°C et des pics à 40°C en journée : la région de Yuma était précisément ce que nous cherchions.

Nous sommes partis dans la fraîcheur matinale équipés de couches intermédiaires et les avons remisées au moment de quitter l'autoroute pour la piste tout-terrain non balisée. La piste à deux voies, sèche et poussiéreuse, serpentait entre des collines rocailleuses couvertes de cactus et de profondes ravines caillouteuses. Notre but : trouver l'équilibre et des cactus Saguaro.

« Notre but : trouver l'équilibre et des cactus Saguaro. »
Compétences de Base

Les deux compétences de base pour maîtriser un maxi-trail sont l'équilibre et la traction, et nous commençons par l'équilibre. La meilleure façon d'apprendre à être actif sur la moto ; se lever, bouger et utiliser son poids pour piloter de manière dynamique est de s'exercer à l'arrêt, puis de jouer à « suivez le guide ». Matias voit comment je me tiens sur les repose-pieds, pousse et tire la moto pour garder l'équilibre. Je le vois lutter et batailler dans mon rétro avant de finir par trouver son centre de gravité. Notre rythme est suffisamment élevé pour qu'il reste concentré sans être distrait par la vitesse.

Je souhaite que Matias éprouve des difficultés mais sente qu'il progresse. Bientôt, je vois qu'il se détend et que ses mouvements sont plus fluides. Nous sommes en train d'apprendre. Nous faisons une halte pour boire à l'ombre clairsemée d'un saule du désert et Matias a le sourire. Les secrets sont percés et sa confiance augmente. Nous prenons du plaisir et pilotons nos BMW refroidies par air telles les prototypes du Dakar dont elles s'inspirent.

Trouver de la Traction

Après les lits de gravier et les pistes de 4x4 rocailleuses, il était temps d'aborder le volet traction de l'équation. Matias affronte ses cauchemars de sable à Glamis – une des dunes les plus imposantes de tout le sud-ouest – mais avec sa maîtrise de l'équilibre encore présente à l'esprit. Les dunes offrent deux possibilités à Matias : peu de traction ou pas du tout. Donc nous commençons par réduire la pression des pneus.

Au bout de plusieurs heures d'efforts, le flot des dunes commence à prendre un sens : les dunes sont des pièges à puissance et une fois qu'on l'a compris et qu'on s'adapte on peut commencer à surfer les dunes comme on surfe les vagues de l'océan. Le frisson que ressentait Matias en perçant les secrets du sable était palpable.

« Le flot des dunes commence à prendre un sens. »
Combiner le Tout

Une fois l'équilibre et la traction intégrés, le temps était venu de combiner le tout. Nous avons déniché un sentier instable et escarpé qui impressionnait aussi par les rafales de vent balayant le sommet d'une crête étroite. Mon but n'était pas d'effrayer Matias mais qu'il se concentre sur les principes que nous avions travaillés et je savais que Matias était capable de franchir cette difficulté, même s'il ne le savait pas encore. Cela semblait dangereux et conséquent. Nous nous sommes postés au départ, avons pris une bonne rasade de nos poches à eau et nous sommes lancés.

Le sentier commença par une portion assez facile, puis il offrit une succession de montées raides parsemées de gros cailloux, de gravier, de sable, de marches, sans jamais donner le temps de se reposer ni de réfléchir à comment franchir chacun des obstacles. J'entendais le doute dans l'intercom, « Gregor, non, je ne pense pas que je peux faire ça ! » Il aurait peut-être eu raison deux jours plus tôt, mais ce jour-là Matias est resté concentré, a gardé l'équilibre et a empêché sa roue arrière de déraper.

Le Triomphe Après Un Rude Combat

Personne ne fut plus surpris et heureux que Matias lorsque sa BMW atteignit finalement le sommet de la dernière côte.

Matias avait la volonté mais il a désormais les compétences et la confiance qui va avec. Bonne chance en Afrique mon ami !

TexteGregor Halenda

Faites la connaissance de Gregor, un authentique homme-orchestre. D'abord journaliste, Gregor a ensuite développé ses talents dans la conception de motos et la formation au pilotage tout-terrain. Et il fait une pizza grandiose. Découvrez son aventure précédente en cliquant sur les liens ci-dessous.

Chasseurs de Lumière,une Série de 4 Vidéos d'Aventure
Tenue Cayenne 2
Pour les Aventures par Hautes Températures