Highlights

Meet our Riders

NOS PILOTES
PARTAGER LA PHILOSOPHIE REV'IT!

Nous sommes une entreprise connue pour bousculer l'ordre établi. Défier le statu quo est dans notre ADN et nos pilotes, aux parcours variés, sont les reflets de cette mentalité. Laissez-nous vous les présenter brièvement à l'aube de l'ouverture du championnat 2019.

Intro text

GRANDIR PARAMOUR DE LA COURSE

Depuis notre toute première combinaison cuir en 1997, nous avons toujours encouragé les pilotes du monde entier de pousser nos équipements à la limite... Et au-delà. Puis, inspirés par les retours en provenance de différents championnats nationaux et nourris par notre désir permanent d'améliorer nos produits, nous sommes montés en 2008 dans la catégorie reine des sports mécaniques : le MotoGP.

Product images

Álvaro Bautista
Randy de Puniet
Danilo Petrucci
Alex Rins

About this page

CE QUI S'EST PASSÉ
DEPUIS 2008

Débuter notre aventure MotoGP avec le Français Randy de Puniet a mis un sérieux coup d'accélérateur à nos ambitions. Avec son approche analytique du développement, Randy a méthodiquement pointé des améliorations grâce auxquelles nos combis ont attiré l'attention de nombreux top pilotes, en dépit d'être le petit nouveau. Depuis, nous nous sommes faits un nom au sein du paddock MotoGP et auprès des motards adeptes des journées piste.

De nombreux pilotes ont endossé notre logo bouclier depuis notre arrivée au plus haut niveau, comme Álvaro Bautista, Danilo Petrucci, Alex Rins, Simone Corsi, Bradley Smith et bien d'autres. Certains roulent toujours à nos côtés aujourd'hui, d'autres non. Mais chacun d'entre eux aura marqué de son empreinte notre volonté de toujours faire mieux et impressionner, que ce soit sur piste ou dans les rues.

IN IT
TO WIN IT

Notre premier objectif était de recueillir les réactions des meilleurs pilotes du monde et de mettre à profit ces connaissances pour affiner la confection d'équipements destinés aux adeptes de sport amateurs et professionnels. Mais nos ambitions en matière de développement vont de pair avec notre passion pour la course. Les pilotes REV'IT! ont décroché de multiples victoires, podiums et titres dans d'innombrables catégories de courses de vitesse professionnelles.

Et, avec une liste trop longue pour être évoquée, nous ne sommes pas prêts de nous arrêter. Encore mieux, on accélère le rythme. Avec une équipe solide pour 2019, tous les ingrédients sont réunis pour allonger notre liste.

Mesdames et Messieurs, nous sommes fiers de vous présenter les pilotes REV'IT! cuvée 2019...

Highlights

MotoGP Logo

Intro text


DANILOPETRUCCI

DUCATI FACTORY TEAM

N'a jamais couru en Moto3 ni en Moto2, a fait ses gammes en championnat Superstock européen et est un des plus grands sur une grille où chaque gramme compte. Difficile de décrocher un ticket pour le MotoGP dans ces conditions, pourtant Danilo a su faire taire les critiques en devenant non seulement une valeur fixe de la grille depuis plusieurs années et en se frayant un chemin jusqu’à l'équipe officielle Ducati !

About this page

L'histoire de Danilo dans le Saint des Saints des sports mécaniques se lit comme un roman. Lors de sa première saison dans la catégorie en déliquescence « Claiming Rule Team » (CRT), il montre son vrai visage ; gardant la tête haute et restant positif malgré les difficultés. Il garde ses sentiments pour lui lorsqu'il doute de ses choix, il ne montre que rarement ses émotions. S'il le fait, c'est – encore une fois – de façon positive. Ceux qui se souviennent de lui portant une casquette avec écrit « Love » en compagnie de pilotes arborant en majorité des marques de boissons énergétiques comprendront.

Nous avons tout de suite été séduit par sa personnalité. Et le sommes toujours ! Aussi par sa capacité à saisir chaque opportunité au guidon de sa machine CRT sous-motorisée quand les conditions le permettaient – autrement dit sur piste humide – qui a non seulement attiré notre attention mais aussi celle du respecté Francesco Guidotti, team manager de l'équipe Pramac Racing.

Fraîchement débarqué au sein de l'équipe de pilotes REV'IT!, il enfourche pour la première fois un vrai prototype de MotoGP juste avant l'ouverture de la saison 2015. Et quel monstre ; un nouveau monde. La Ducati alors engagée en MotoGP cumulait pourtant cinq années sans victoire. Danilo a été à deux doigts de mettre fin à cette disette lorsqu'il pourchassa Valentino Rossi sur le mouillé à Silverstone avant de se contenter d'une incroyable deuxième place. Au moment de célébrer son exploit, il aura deux choses à dire à propos de la combi qu'il portait en course : « Elle sent le champagne et vous ne pourrez pas la récupérer. »

Aujourd'hui, nous en sommes à six podiums et nous nous sommes rongés les ongles à de nombreuses occasions alors qu'il se battait pour les premières places – aussi sur le sec. Nous ouvrons maintenant un nouveau chapitre de notre relation surnommé « Rouge », qui le propulsera aux avant-postes du peloton dans ce qui pourrait être l'équipe la plus fougueuse du plateau : le team officiel Ducati Factory. 2019 prouve déjà que les rêves peuvent devenir réalité.

Highlights

Moto2 Logo

Intro text


augustoFERNANDEZ

PONS HP40

Une nouvelle recrue REV'IT! pour 2019 à l'avenir prometteur. S'offrir une place permanente dans le paddock MotoGP n'est pas chose facile et le meilleur moyen d'y arriver consiste généralement à gravir les marches à partir du Championnat du Monde Moto3 Junior. Ceux qui réussissent à prendre une autre route sont souvent des pilotes à l'histoire atypique. Comme c'est le cas pour Augusto.

About this page

Comme son camarade REV'IT! Danilo Petrucci, Augusto a fait sa marque au guidon de machines de série au sein de la catégorie Stock 600, terminant 4ème du championnat et remportant la dernière course de la saison en venant à bout du champion en titre et ex-pilote REV'IT! Toprak Razgatlioglu. Dès lors, il met le cap sur la catégorie Moto2 et termine 5ème du Championnat Européen en 2016 ; raflant au passage le titre de Rookie de l'année.

Avec une seule saison à son actif, il saisit l'opportunité mi-2017 de faire ses débuts en Championnat du Monde comme pilote remplaçant. Il apprend vite et prouve sa valeur en terminant dans les points à de multiples occasions.

Malgré ses efforts remarquables en 2017, aucun guidon permanent ne lui est proposé pour 2018. Mais il est une fois de plus appelé pour un remplacement. Cette fois au sein de l'illustre équipe Pons Racing. Son profil inhabituel en a fait sourciller plus d'un. En plus de marquer des points à chacune des courses qu'il termine, il décroche plusieurs top 10, dont une 4ème place qui le voit manquer le podium pour un petit millième de seconde.

En guise de récompense bien méritée, il devient cette année pilote titulaire toujours pour le team Pons Racing. Ceux qui se remémorent notre bref passage avec Alex Rins au sein de la même équipe comprendront pourquoi nous sommes impatients de vivre cette nouvelle saison et l'avenir radieux qui s'ouvre aux côtés d'Augusto.

Highlights

Moto2 Logo

Intro text


STEVENODENDAAL

NTS RW RACING GP

Le paddock MotoGP peut être un milieu rude où les jeunes pilotes s'adaptent ou se brisent. Des pilotes habitués aux avant-postes de leurs championnats nationaux se retrouvent soudainement en lutte avec les meilleurs pilotes de tous horizons. Quand vous avez l'habitude de gagner, ne pas être capable de marquer des points peut casser le moral. Steven Odendaal démontre qu'il est possible de se relever en faisant son retour en Championnat du Monde Moto2 l'an dernier après cinq ans d'absence.

About this page

Steven fait sa première apparition en Championnat du Monde Moto2 comme wildcard en 2011, avant de signer pour une saison complète en 2013. Après des débuts difficiles, le jeune Sud-Africain de 20 ans est forcé de repartir aussi vite qu'il est venu. Pour la plupart, cela aurait signifié la fin d'un rêve. Caractère, détermination et confiance en soi l'auront vu repartir de zéro avec encore plus d'avidité. Il retourne en Championnat Européen, enchaîne les kilomètres sur circuit et remporte le Championnat Sud-Africain Super 600.

Le grand moment de sa résurrection vient en 2016 lorsqu'il devient Champion d'Europe avec six victoires à son actif, montrant à tous la voie à suivre pour rebondir. En 2017, il fait le choix audacieux de s'associer au nouveau projet du fabricant de châssis japonais NTS. Il prouve une fois de plus sa valeur en décrochant la troisième place du championnat et s'ouvre enfin les portes de ce pour quoi il a travaillé si dur : le Championnat du Monde Moto2.

Réintégrer le championnat avec un châssis inédit n'a pas été de tout repos, mais Steven n'a que très rarement exprimé sa déconvenue. Sachant que cette première saison était surtout l'occasion de paramétrer l'équipe en vue de l'arrivée du moteur Triumph en 2019, Steven avait une seule chose à prouver – ou à accomplir – car il avait quitté le championnat en 2013 sans le moindre point. Aux portes des points toute la saison, il finit par en marquer à plusieurs occasions et à briser cette barrière mentale avant que les cartes ne soient redistribuées avec cette nouvelle ère qui s'annonce.

Au moment d'écrire ces lignes, les essais hivernaux avec le nouveau moteur viennent de se terminer et Steven a déjà fait parler de lui en faisant fi des conditions difficiles pour décrocher la première place. Pas de quoi s'enflammer car il s'agit de séances d'essais, mais cela montre la détermination d'un pilote sur lequel il ne faudra pas manquer de garder un œil.

Highlights

Moto2 Logo

Intro text


BOBENDSNEYDER

NTS RW RACING GP

Avec Bo, nous parlons le même langage. Et pas seulement parce que nous sommes d'origine hollandaise ! Voyant chaque défi comme une opportunité, « Bad Boy » Bo a suivi une courbe de progression accélérée qui l'a souvent vu dominer la concurrence avant de partir vers d'autres horizons..

About this page

Pour 2019, sa courbe de progression l'amène à rejoindre une nouvelle aventure : nouveau châssis, nouveau moteur et nouvelle équipe. Et, bien entendu, une nouvelle combinaison. Nous sommes excités à l'idée de voir Bo progresser à l'intérieur de ce groupe compétitif et utiliser tout ce qui se présente pour aller de l'avant.

Les progrès constants de Bo dans les championnats junior hollandais – champion de Hollande en catégorie Honda NSF100, vainqueur de la coupe Yamaha R125 et de la Coupe Junior Moriwaki GP3 – l'ont propulsé en 2014 dans la Red Bull Rookies Cup. Après une première campagne fructueuse où il enregistre une victoire devant son public, il domine le championnat l'année suivante en débutant chaque course de la pole ou de la deuxième place et en décrochant huit victoires et deux podiums avant d'être sacré champion.

S'en suivent deux ans en Championnat du Monde Moto3, avec deux podiums lors de sa première saison, avant de monter en catégorie Moto2 en 2018. Héritant d'une machine inférieure à la concurrence, il a pourtant tout donné en piste. Une saison en dents de scie qui se termine prématurément sur blessure, mais Bo aura eu l'occasion de montrer sa vitesse et de briser la barrière psychologique des premiers points marqués en catégorie intermédiaire.

Dans notre ligne de mire depuis quelque temps déjà, 2019 marque le début de notre collaboration avec Bo. Connaissant sa faculté d'adaptation, Bo devrait rapidement trouver le mode d'emploi des nouveaux châssis NTS et moteur Triumph une fois les cartes redistribuées en début de saison. Nous avons hâte de suivre la progression de notre Hollandais roulant au cours de sa – et notre – nouvelle aventure.

Highlights

Moto3 Logo

Intro text


JAUMEMASIÀ

BESTER CAPITAL DUBAI

Couronné « Rookie de l'année » en 2018, Jaume est déterminé à figurer encore davantage aux avant-postes en 2019 ; avec tout ce que cela implique. Fidèle à son équipe avec laquelle il s'est qualifié trois fois en première ligne et a enregistré deux records du tour en course, il ne fait aucun doute qu'il réserve encore de très nombreuses surprises..

About this page

Appelé en remplacement d'un pilote blessé en 2017 après plusieurs victoires en Championnat du Monde Junior, Jaume impressionne dès sa première apparition en réalisant le meilleur tour en course et en se battant avec les premiers, avant de terminer la course à une très honorable 9ème place. Une autre arrivée dans le top 10 et une solide progression le place en tête de liste de nombreuses équipes. Il devient une valeur fixe du Championnat du Monde en 2018, l'année du début de notre collaboration.

Nous avons appris à connaître Jaume, un pilote déterminé qui rebondit après chaque infortune pour revenir plus fort. Ceux qui l'ont vu arborer son sourire caractéristique alors qu'il marchait avec des béquilles ont eu un aperçu de son moral indestructible. L'équipe de l'incroyable Clinique Mobile aura été bluffé par sa détermination avant d'être contrainte de le déclarer inapte à un moment donné de la saison passée.

Tirant parti de son expérience comme rookie, Jaume a une idée claire du déroulé de sa saison 2019. Dur au mal à l’entraînement, sa capacité à travailler le moindre petit détail est une bouffée d'oxygène, et il a déjà marqué les esprits en améliorant sa tenue pour qu'elle s'adapte à ses besoins et son style de pilotage.

Nous sommes heureux d'avoir amorcé notre relation en vue de former la nouvelle génération et, depuis que tout le monde a pu admirer son sourire dans le paddock, le podium est le seul endroit où il n'a pas encore été vu. Il a la vitesse et les compétences requises. En piste 2019 !

Highlights

Moto3 Logo

Intro text


LORENZODALLA PORTA

LEOPARD RACING

Cette année notre escouade REV'IT! Racing s'étoffe de plusieurs nouvelles recrues, dont un autre étalon italien en la personne de Lorenzo Dalla Porta, vainqueur de la manche de Saint-Marin l'an dernier. Après plusieurs premières saisons en dents de scie, il a eu un déclic l'an dernier et ses bons résultats l'ont conduit à revoir ses objectifs.

About this page

Après avoir terminé loin derrière sa première saison complète en 2017 au guidon d'une Mahindra – tout ne s'est pas passé comme prévu – Lorenzo est repéré par l'équipe Leopard. Au sein de l'équipe double détentrice du titre Moto3, il démontre ses aptitudes et pousse la machine Honda dans ses retranchements.

Lorenzo arrive troisième de la manche d'ouverture au Qatar avant d'ajouter quatre autres podiums en cours de saison, y compris sa magnifique victoire à Misano lorsqu'il bat Jorge Martin de 0,058 secondes sur la ligne d'arrivée. Malgré un peu de malchance lors d'autres courses, Lorenzo termine quand même la saison à la cinquième place.

Venons-en à 2019, notre toute première année de collaboration. Vainqueur confirmé, Lorenzo s'appuiera sur son expérience et la stabilité de continuer avec la même équipe pour combattre le peloton dans un seul but précis : remporter le titre de Champion du Monde. La plupart de ses adversaires ayant quitté le Moto3, il a toutes les cartes en main pour réussir. Mais, réaliste, il sait que ce ne sera pas chose aisée car la nouvelle génération apprend vite et a déjà démontré l'étendue de ses talents.

Une chose que l'on tient pour acquise est que Lorenzo se battra jusqu'au drapeau à damier pour que son rêve devienne réalité. Un personnage attachant dans la vie et un guerrier sur la piste : voilà qui augure du meilleur pour notre première saison ensemble.

Highlights

MotoGP Logo

Intro text


RANDYDE PUNIET

LCR E-TEAM

L'ironie du sort veut que ce soit le plus ancien pilote REV'IT! qui nous ouvre les portes du futur en participant à la saison inaugurale du MotoE. Bien que dénuée de bruit ou d'odeur, cette catégorie à haut indice d'octane mais zéro émission promet des luttes serrées entre des jeunes pilotes et ceux qui ont déjà laissé leur empreinte sur l'ensemble des catégories jusqu'au MotoGP. Et nous sommes ravis d'avoir une place au premier rang grâce à Randy.

About this page

Tout a commencé avec lui... Il fut le tout premier pilote MotoGP à courir dans une combi REV'IT! au Qatar en 2008. C'était sa première course sous les projecteurs et nous l'avons vu placer sa Honda LCR 5ème sur la grille avant de s'offrir un joli top 10 avec une 9ème place à l'arrivée.

Depuis cette course, nous avons profité de nombreuses aventures avec Randy, d'abord en MotoGP au guidon de machines Honda, Ducati, ART ou Suzuki, puis un an en Mondial Superbike avec Suzuki et de multiples succès en Championnat du Monde d'Endurance, y compris un magnifique podium aux 8 heures de Suzuka.

En dehors de ses obligations sportives, Randy a joué un rôle crucial dans le retour de Suzuki et l'arrivée de KTM en MotoGP. Ses commentaires ont été précieux pour les deux constructeurs, ce que nous savions déjà car son avis fut le point de départ de l'évolution de nos combinaisons MotoGP dès 2008.

En 2019, notre pilote vétéran retrouve le team LCR mais délaisse cette fois les bolides équipés de moteurs à combustion interne pour s'initier à quelque chose d'inédit : c'est parti pour le MotoE!

Highlights

World Super Bikes Logo's

Intro text


ÁLVAROBAUTISTA

ARUBA.IT FACTORY DUCATI


Difficile de croire qu'une décennie a passé. Cela fait pourtant 10 ans que nous travaillons avec Álvaro Bautista et nous allons inaugurer un nouveau chapitre de notre collaboration. À compter de 2019, et après neuf années aux avant-postes du MotoGP, il relève le défi de ramener la couronne à Bologne alors qu'il débarque en Championnat du Monde Superbike à bord de la nouvelle Ducati Panigale V4R du team usine.

About this page

C'est en 2010 qu'Álvaro arrive en MotoGP comme pilote officiel Suzuki après ses années victorieuses dans les catégories deux-temps inférieures. Champion du Monde 125 cm3 et vainqueur de nombreuses courses en 250 cm3, il a l'occasion de rouler sur différentes machines en MotoGP et se montre à chaque fois à la hauteur.

Neufs saisons dans le Saint des Saints des sports mécaniques ont fait d'Álvaro un pilote rapide, expérimenté, qui s'adapte rapidement. Cumulant 49 podiums dans toutes les catégories du MotoGP, il aimerait compléter son tableau de chasse en Mondial Superbike, actuellement dominé par un seul pilote depuis quatre saisons.

Álvaro connaît déjà l'équipe Ducati Factory pour s'être substitué à Jorge Lorenzo lors du Grand Prix d'Australie et avoir terminé 4ème au pied du podium après s'être battu pour la victoire. Même s'il existe de nombreuses différences entre le MotoGP et le Mondial Superbike, son expérience en MotoGP sera précieuse pour trouver ses marques dans sa nouvelle catégorie.

Il enfourchera la toute nouvelle Ducati Panigale V4R, premier quatre-cylindres Ducati jamais engagé en Championnat du Monde Superbike, qui présente pas mal de similarités avec la Desmosedici GP17 qu'il avait entre les mains l'an dernier. L'aérodynamisme, les caractéristiques moteur et les dimensions sont quasi-identiques et son très bon rythme lors de sa première sortie aux essais hivernaux donne de grands espoirs. Décidément, l'attente va être longue !

Highlights

Moto America - American Flat Track Logo's

Intro text


PJJACOBSEN

HSBK/Celtic Racing
Team Nila/Coolbeth Racing

Pilote REV'IT! depuis maintenant plusieurs années, PJ nous a emmenés des États-Unis à l'échelon Mondial et réciproquement. Il fait partie des rares pilotes américains récemment appelés pour concourir avec l'élite en Championnat du Monde..

About this page

Il retrouve un championnat national relevé avec un seul objectif en tête : remporter le championnat Supersport MotoAmerica. Ajoutez à cela qu'il a autre chose à prouver : que redescendre d'un cran à moment de sa carrière n'est pas nécessairement une mauvaise chose.

Pour PJ, la saison 2019 sera celle des retrouvailles. Il roulera pour HSBK/Celtic Racing, la même équipe qui l'employait quand nous avons commencé à travailler avec lui. Célèbre dans la mise au point de motos de course, l'équipe avait délaissé les circuits il y a cinq ans et fait aujourd'hui son grand retour en compagnie de PJ. Ils combineront à nouveau leurs forces avec la victoire et un possible titre en ligne de mire.

Son retour dans le giron Celtic n'est pas son unique retrouvaille. En dehors de la course sur piste, PJ participera aussi aux manches du Flat Track American 2019. Avec plus de 30 titres nationaux à son actif, il lui reste encore quelques objectifs à atteindre en glisse autour d'un anneau de terre.

Renouant avec sa première passion et son ancien team, PJ est déterminé à ajouter des titres nationaux à son palmarès et retrouver le chemin de la victoire. Encouragé par son public et boosté par le grondement des arènes de flat track, nous avons hâte de le voir retrouver la plus haute marche aussi bien sur asphalte que sur terre battue.

About this page

Photos: Zach Bolena – zbfoto.com @zachbatx.moto

Highlights

Intro text